Aller au contenu
08.03.2024
Évolution de la pratique

Kiné : comment utiliser au mieux la nouvelle NGAP ?

Retour aux articles

Depuis le 22 février, la nouvelle nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) des Masseurs-Kinésithérapeutes est mise en place. Vous avez  jusqu’à juin 2024 pour basculer dans le nouveau système. Pour vous aider Cegedim Santé et Santé Formapro ont élaboré un livre blanc, téléchargeable en ligne, qui regroupe l’essentiel de ce qu’il faut connaître des nouvelles cotations.

Prévue pour permettre une facturation plus descriptive et détaillée des actes, la NGAP est aussi plus complexe. Depuis le 22 février, vous avez à disposition non plus trois lettres clés mais 20 et le choix entre 95 combinaisons de cotation. Jusqu’à présent une même cotation, par exemple AMS 7,5 pouvait correspondre aussi bien à une prise en charge d’une entorse de la cheville sans opération que la rééducation d’une lombalgie commune. Désormais le premier sera coté en RIM 7,5 et le second en RAM 7,49. Il va donc falloir se familiariser avec ces nouveaux codes d’autant que la rémunération finale en dépend.

Des trucs et astuces pour aller plus loin

Le livre blanc Cegedim Santé et Santé Formapro vous explique donc comment fonctionne le nouveau système : son principe, ses invariants. En particulier un chapitre entier est consacré aux petites astuces. On y trouve par exemple des solutions pour mémoriser les nouvelles lettres et l’ordre dans lequel elles se combinent. Sont également consultables des exemples d’avant/après. Le document insiste également sur l’importance du bilan Kiné. Il s’agit de l’utiliser non seulement pour bien programmer le plan de soins mais aussi pour prévoir et faciliter la future facturation.

Un point général sur l’avenant 7

Au-delà de la NGAP, l’avenant 7 à la convention a modifié bien d’autres éléments de la pratique des masseurs-kinésithérapeutes. Il comprend bien sûr la revalorisation des rémunérations, mais aussi l’accès direct, le renouvellement autonome de l’ordonnance ou encore l’accès au télésoin. Des nouveautés qui, mises en place progressivement à compter de 2024, vont vous permettre un suivi plus autonome des patients et qui actent une reconnaissance de votre rôle dans le parcours de soins. Ces nouveautés sont aussi détaillées dans le livre blanc.

4 mois devant soi

Vous avez jusqu’à juin pour transiter entre les deux NGAP. Notre conseil, tel que vous pourrez le retrouver dans le livre blanc, est double. D’abord, il vaut mieux facturer à part les cotations de la nouvelle nomenclature. Ensuite, il est préférable pour tous les soins prescrits avant le 22 février, de conserver les anciennes règles. Vous pouvez par ailleurs, vous entraîner via l’outil de simulation de Rhomboid ou vous lancer en utilisant le nouveau module de cotation de Maiia Kiné et Kiné +4000. Intuitif, ce module de recherche vous permet à partir d’un mot de retrouver toutes les possibilités et de choisir la cotation qui correspond à votre acte.

Pour en savoir plus et télécharger le guide, rendez-vous sur notre page dédiée